Covid-19 : nouvelles mesures pour le sport

Parcdos15

Covid-19 : nouvelles mesures pour le sport

Suite aux annonces du Président de la République et du Premier ministre, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée en charge des Sports, précisent les nouvelles mesures sanitaires pour le sport qui entrent en vigueur à partir du samedi 28 novembre 2020.


Pratique sportive dans l’espace public
La pratique sportive qui constitue un motif dérogatoire de sortie, pourra désormais s’effectuer de manière individuelle dans un périmètre de 20km autour du domicile, dans la limite de 3 heures et une fois par jour, sous réserve d’être muni d’une attestation de déplacement. Toute pratique sportive collective demeure exclue.

La pratique de tous les sports de nature terrestres, nautiques et aériens est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes.

Les publics prioritaires que sont les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les groupes scolaires et périscolaires, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale APA et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger aux restrictions en vigueur.


Pratique sportive dans les équipements recevant du public de plein air (type PA)

Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités sportives encadrées, individuelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA). Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.

Pour les personnes majeures, la pratique d’une activité sportive redevient possible dans les équipements de plein air (stade, golf, court de tennis, centres équestres, terrains extérieurs…) de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. Et toujours dans le strict respect de la distanciation et avec une attestation de déplacement dérogatoire. Les vestiaires collectifs resteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.


Pratique sportive dans les équipements sportifs couverts (type X)
Seuls les publics prioritaires conservent la possibilité d’accéder aux équipements sportifs de plein air et couverts (ERP de type X).
Les vestiaires collectifs resteront fermés dans cette période du 28 novembre au 15 décembre.


Jauges et spectateurs
Les enceintes sportives restent soumises au huis clos a minima jusqu’au 15 décembre.
Le Gouvernement étudie les modalités de retour du public dans les stades et arenas selon un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement. Le ministère travaille à des propositions de scenarii adaptés au contexte sanitaire.


Educateurs sportifs
Les éducateurs sportifs sont autorisés à déroger aux restrictions de durée de la pratique et de déplacement dans le cadre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire lorsqu’ils encadrent des pratiquants.

Pour leur pratique sportive personnelle, les éducateurs sont toutefois tenus de respecter la règle des 20km/3H par jour, sauf ceux d’entre eux qui doivent entretenir leurs compétences professionnelles dans un environnement spécifique justifiant des compétences renforcées en matière de sécurité (ski et dérivés, alpinisme, plongée subaquatique, parachutisme, spéléologie, natation et sécurité aquatique).

Enfin, dans le cadre de la réouverture des services à domicile, les coachs sportifs à domicile sont autorisés à reprendre leur activité dans le respect de la distanciation et hors pratiques collectives.


Loisirs sportifs marchands
Sauf pour les publics prioritaires, les salles de sport (de fitness, d’escalade, de foot à 5, etc.) restent fermées.


Rappel des mesures économiques de soutien au secteur sport
Depuis mars 2020, le secteur du sport a bénéficié de plus de 3 milliards d’euros d’aides de l’Etat (chômage partiel, exonérations de charge, PGE, fonds de solidarité). Au-delà, et en complément des aides apportées à l’ensemble du secteur associatif ainsi que du plan de relance dédié au secteur sport qui s’élève à 120 millions d’euros, le Président de la République a annoncé 400 millions d’aides supplémentaires dont les principales mesures sont :

Pour le sport amateur :

  • Un nouvel abondement de 15 millions d’euros au fonds territorial de solidarité placé à l’Agence nationale du Sport à destination des associations non employeuses.
  • La mobilisation d’un fonds de compensation de 20 millions d’euros pour les fédérations sportives pénalisées par la baisse des licences.
  • L’attribution de 5000 services civiques au secteur sport
  • Et la création d’un Pass’Sport doté de 100 millions d’euros pour encourager la prise de licence sportive en 2021

Pour le sport professionnel :

  • Une enveloppe de 110 millions d’euros destinée à compenser les pertes de billetterie des clubs, fédérations et organisateurs d’événements impactés par les restrictions de spectateurs.
  • L’exonération des charges sociales patronales des clubs professionnels masculins et féminins pour les mois d’octobre, novembre et décembre 2020, équivalant à un effort de 105M€.

Pour les loisirs sportifs marchands :

  • Le Gouvernement s’est engagé à élargir le fonds de solidarité à partir de décembre pour mieux prendre en compte leurs charges fixes et inclure les structures de plus de 50 salariés. Ainsi, les entreprises et associations de ce secteur pourront, comme les autres secteurs ne pouvant rouvrir au 1er décembre, bénéficier à partir de cette date, soit d’une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros par mois au titre du fonds de solidarité, soit, si cette solution est plus avantageuse, de la prise en charge à hauteur de 20% de leur chiffre d’affaires (sur la période équivalente de 2019) par l’Etat.

Parcdos15

Déclinaison des décisions sanitaires pour le sport

Valables du 28 Novembre au 15 Décembre 2020

PDF

Parcdos15

Journée Olympique #défi2024m

MARDI 23 JUIN

Petits et grands, sportifs du dimanche ou de haut niveau, le mouvement olympique vous invite tous à parcourir la distance de 2024 mètres (en courant, en marchant, à vélo, trottinette, etc.), dans le lieu et au moment où vous le souhaitez, seul ou en famille, durant la journée du 23 juin.

Téléchargez votre dossard et imprimez-le pour réaliser vos 2024 mètres avec, tel un athlète !

Après avoir relevé le défi, prenez-vous en photo et partagez-la sur les réseaux avec les hashtags :

#JournéeOlympique #Défi2024m

et la mention @FranceOlympique afin d’alimenter la fresque dynamique et faire vivre cette Journée Olympique 2020 !

Parcdos15

Recherche Service Civique

Le Stade Maursois Châtaigneraie recherche un volontaire en service civique pour les missions suivantes :

– Accompagnement lors d’intervention rugby dans les écoles
– Accompagnement lors des entraînements de la section rugby du collège de Maurs
– Aide à l’encadrement des entraînements de l’école de rugby
– Aide à l’organisation des événements du Stade Maursois
– Entretien des structures d’entrainement
– Aide à l’encadrement lors de stages découverte rugby
– Aide administrative

Début de la mission : Septembre-Octobre
Durée : 7 mois

N’hésitez pas à prendre contact à l’adresse mail suivante : agentdeveloppement-smc-rugby-maurs@orange.fr

Parcdos15

2S-2C = « Sport, Santé, Culture, Civisme »

Dans le cadre de la reprise scolaire, un nouveau dispositif doit être mis en place dans l’optique de pouvoir accueillir tous les élèves à l’école, au-delà du seuil de 15 élèves par classe fixé par le protocole sanitaire : les activités « sport, santé, culture, civisme » 2S-2C.

Ce dispositif permet à des personnes extérieures, structures associatives, structures privées ou structures publiques, d’intervenir sur le temps scolaire avec des groupes d’élèves (au sein de l’école ou à proximité). La participation à ce dispositif est rémunérée (plus d’informations).

Les activités physiques et sportives proposées se différencieront de la mise en œuvre des programmes d’EPS. Leur mise en place se fera dans le cadre des protocoles de reprise d’activité de l’éducation nationale et notamment en s’appuyant sur le « cadre de recommandations de pratiques d’APS post-confinement » élaboré avec l’appui de l’ONAPS ainsi que des « guides de reprise des activités physiques » édités par le ministère des sports.

Aussi, afin de permettre aux communes qui souhaitent déployer les 2S2C, nous vous encourageons à venir répondre à ce court questionnaire qui alimentera une base de données dont disposeront les maires et les établissements scolaires.
Ces derniers vous contacterons ensuite pour mettre en œuvre concrètement le 2S2C sur vos territoires communs d’intervention.

Questionnaire pour les acteurs du secteur sport : https://forms.gle/NnL9d1JcxsqCZDQr8

De nombreuses communes sont d’ores-et-déjà en recherche de partenaires, n’hésitez pas à proposer vos services et à relayer dans vos réseaux parmi les structures / personnes qui sont susceptibles d’être intéressées par la démarche.

Parcdos15

Des guides pratiques post-confinement liés à la reprise des activités physiques et sportives

Une nouvelle ère s’ouvre le lundi 11 mai 2020 dans la crise sanitaire qui touche la France avec la mise en place par le Gouvernement du plan de déconfinement progressif, et ce jusqu’au 2 juin.

Le ministère des Sports publie à cette occasion 4 guides pratiques post-confinement liés à la reprise des activités physiques et sportives en métropole et Outre-mer dans le respect des règles sanitaires.

Pendant le confinement, et quoique limitée, la pratique d’une activité physique est restée possible à titre dérogatoire. Elle est aussi entrée dans le quotidien de beaucoup de Français à domicile. « Cette crise sanitaire a permis de souligner l’importance de l’activité physique en matière de santé publique », rappelle la ministre des Sports, Roxana MARACINEANU. Alors que s’ouvre une première phase de déconfinement à partir du 11 mai et jusqu’au 2 juin, j’ai proposé que les Français puissent à nouveau pratiquer des activités physiques et sportives de manière individuelle et en extérieur uniquement. C’est un premier pas vers un retour à une vie sociale qui doit s’effectuer avec prudence. Il va permettre progressivement à chacune et chacun de reprendre son sport, sa passion, seul ou avec l’aide de son club. »

Réalisés avec le concours des fédérations sportives, de l’ANDES, de l’ANDIISS, de l’INSEP, de l’Agence nationale du Sport, du CNOSF et du CPSF, ces guides ont pour objectif de faire des recommandations sanitaires pour accompagner les sportifs amateurs, les sportifs de haut niveau et sportifs professionnels dans leur manière de pratiquer leur sport durant cette nouvelle phase. Ils sont également un outil d’aide précieux à la décision pour les gestionnaires d’installations sportives publiques ou privées.

Guide de recommandations sanitaires à la reprise sportive

Guide d’accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels

Guide de recommandations des équipements sportifs terrestres, sports d’eau, piscines, centres aqualudiques et espaces de baignade naturels

Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives

Sur les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique, une distanciation physique spécifique entre les pratiquants reste une condition indispensable à la pratique de l’activité physique : 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging et une distance physique suffisante d’environ 4m² pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple. Ces activités devront se faire uniquement en extérieur, dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km et en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum.

Les sportifs de haut niveau inscrits sur les listes du ministère des Sports (élite, sénior et relève) et les sportifs professionnels, pour qui le sport est soit l’activité principale, soit le métier, bénéficient d’aménagements à cette doctrine. Ils sont notamment autorisés à reprendre une activité dans tous les équipements sportifs accessibles, ceux en plein air comme les enceintes fermées. Par ailleurs, leur activité s’apparentant à une activité professionnelle, le seuil des 10 personnes maximum autorisé ne s’appliquera pas. Enfin, ils seront autorisés à s’éloigner à plus de 100 km de leur domicile pour la pratique de leur activité sportive (munis d’une attestation).

Source : http://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/article/des-guides-pratiques-post-confinement-lies-a-la-reprise-des-activites-physiques

Parcdos15

CARTE PASSERELLE

UNE AMBITION:
AUGMENTER LA PRATIQUE SPORTIVE DES ENFANTS EN CLUB

Le principe est assez simple! Favoriser la passerelle entre l’école et le club et faciliter l’adhésion des jeunes dans l’association en offrant à tous les écoliers de CM1 et CM2 licenciés USEP ou UGSEL la possibilité de tester différents sports au sein des clubs partenaires de l’opération. Cette carte passerelle sera distribuée par les délégués de l’USEP et de l’UGSEL auprès des élèves concernés.

DU 1ER SEPTEMBRE AU 17 OCTOBRE 2020

Pendant 7 semaines, entre la rentrée des classes et les vacances de la Toussain, les enfants vont avoir la possibilité de tester différents sports et clubs, gratuitement et sans nouvelle prise de licence, à raison de trois séances maximum par club.

AVEC LA PLATEFORME « MON CLUB PRES DE CHEZ MOI »

Pour déployer ce dispositif, le CNOSF a choisi de s’appuyer sur la plateforme digitale de géolocalisation « Mon club près de chez moi ».
Les clubs qui souhaitent participer à cette opération peuvent le faire en s’inscrivant sur ce lien.

UN DISPOSITIF QUI A FAIT SES PREUVES

Une expérimentation très positive de ce dispositif s’est déroulée à la rentré scolaire 2019 auprès des 3 départements suivants : les Bouches-du-Rhône, l’Orne et la Vienne. Près de 30 000 élèves ont été concernés par cette opération.
– Plus de 50% des jeunes sont licenciés au club après les initiations
Un succès auprès des élèves, des familles, des enseignants
– Des rapprochements et des collaborations entre les clubs et les écoles
Meilleure connaissance des élèves et de leur famille de l’offre sportive du territoire.

UNE COUVERTURE ASSURANTIELLE GARANTIE ET PRISE EN CHARGE PAR LE CNOSF

Le CNOSF a contracté des garenties d’assurance individuelle accident au bénéfice des détenteurs de la carte passerelle permettant de couvrir les risques auxquels s’exposent les enfants dans le cadre des activités testées.

Renseignements : cdos.cantal@wanadoo.fr

Présentation

Parcdos15

Appel à projet « Plan Mercredi »

PRÉSENTATION ET OBJECTIFS

La Direction de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative a lancé l’appel à projets « Plan mercredi » 2020. L’objectif est de mobiliser et d’accompagner les associations d’éducation populaire dans le développement qualitatif des contenus éducatifs dans le cadre d’un Plan mercredi en construction ou existant.

Prenant appui sur les avancées permises par les projets éducatifs territoriaux, le Plan mercredi prévoit un dialogue entre les acteurs, une approche globale des temps de l’enfant et doit permettre l’accessibilité à des activités culturelles, environnementales et sportives de qualité pendant les temps périscolaires sur tous les territoires.

EN CHIFFRES

Depuis la rentrée 2019, plus de 2500 Plans mercredi ont été validés couvrant plus de 5000 communes disposant d’une école publique, ce qui correspond à 25 % des communes. Les communes ayant validé un plan mercredi rassemblent 45 % des enfants scolarisés dans le public.

MODALITÉS ET CALENDRIER

Les projets des associations candidates devront concerner les trois domaines suivants :

. l’éducation artistique et culturelle ;
. les sports;
. l’éducation à la citoyenneté et au développement durable.

 

Il s’adresse aux fédérations d’éducation populaires agrées « jeunesse, éducation populaire » intervenant dans le champ des accueils collectifs de mineurs périscolaires. Chaque projet devra présenter : les bénéficiaires, les partenariats, le budget et le calendrier de réalisation.

La date clôture du dépôt est le 30 Juin

Descriptif détaillé de l’appel à projet